Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • Ethan Matthews Fox { Finish

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 21:24


free music


« Lorsque l’on combat un monstre, il faut par-dessus tout ne pas en devenir un soi-même. »

Nietzsche


• Few words about you •


    Nom : Fox
    Prénom : Ethan Matthews
    Surnom(s) : Thanox, allez savoir comme on a pu avoir l’idée d’associé son prénom et son nom pour former un surnom des plus étrange…
    Age: 23 ans
    Sexualité: Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Ethan est bel et bien bisexuel, mais il n’a jamais eu de relation amoureuse avec des femmes alors que ça lui est arrivé bien souvent avec des hommes.
    Origines: New York
    Groupe: J’aurais souhaité faire partit des traqueurs si cela est possible.


• You and your shrink •


    Caractère :
    Loin d’être quelqu’un qui se morfond en attendant que ce qu’il désire arrive, Ethan est au contraire un fonceur. Naître dans un monde à moitié détruit où il faut se battre pour survivre y est sans doute lié. Devoir prendre une décision rapidement, devoir se battre sans cesse sans savoir si l’on va réussir une nouvelle fois ou s’il on va tout perdre parce qu’on a pris la mauvaise décision n’est vraiment pas le genre de chose avec lequel le jeune homme se prend la tête. Bien au contraire, il est plutôt du genre fonceur, à ne pas réfléchir trop longtemps avant de prendre une décision, mais il faut dire aussi que le jeune homme est quelqu’un qui réfléchit rapidement, dont l’esprit brillant semble bien souvent aussi aiguisé qu’une lame de rasoir. Néanmoins pour beaucoup il passera pour quelqu’un de téméraire, un homme dangereux parce qu’il semble ne pas avoir conscience des risques qu’il prend ce qui n’est pas vraiment le cas. Que dire pour expliquer son manque d’intérêt pour ce que pense les autres ? Il se moque de passer pour quelqu’un de téméraire, peut-être parce que quelque part cette image de lui-même lui plait. Et puis quel mal y’a-t-il à être téméraire lorsqu’on ne perd jamais ?

    L’intelligence est un trait de caractère chez Ethan des plus étonnants. En somme on peut dire que c’est un véritable petit génie. Ca n’est pas seulement une intelligence brillante qui lui permet de comprendre le monde dans toute sa complexité et de jouer avec parce qu’il en connaît les dures règles, c’est aussi un esprit capable de s’adapter sans cesse, c’est un esprit capable de faire des déductions très rapidement sur quelqu’un qu’il ne connaît pas d’un simple regard, c’est cette capacité à remarquer le moindre détail passant inaperçu pour la plupart des gens et d’en tenir un raisonnement logique qui lui permet d’établir en quelque secondes le profil de la personne sans le moindre mal et de tomber à tout les coups dans le mille. Ses capacités intellectuelles sont si approfondie qu’il s’ennuie d’ailleurs la plupart du temps. Est-ce pour cela qu’il passe le plus clair de son temps à s’amuser à jouer avec les gens, à leur faire croire des choses qui sont fausses. Etant un as de la manipulation, il ne lui ai guère difficile de passer pour quelqu’un qu’il n’est pas, de masquer ses prouesses intellectuelles pour tromper son adversaire aussi bien que son entourage. Jouer un jeu, il le fait depuis qu’il est enfant, passer pour autre est devenu pour lui une seconde nature. Inutile de dire qu’il est véritablement doué pour masquer ses pensées et ses émotions et même pour en faire apparaître sur son visage qui ne sont pas les siennes.

    C’est ainsi que Ethan passe facilement pour un ange. Les traits de son visage n’y sont pas pour rien, ni sa capacité à modeler ses expressions comme il le souhaite en chaque instant, ni sa capacité à conserver son sang-froid en toute occasion et à ne rien laisser passer de ses véritables émotions, comme un masque de tragédie grecque. Mais il est loin d’être l’ange qu’il veut faire paraître, très loin d’être cet être mélancolique toujours dans la lune lorsqu’il n’est pas en action, loin d’être quelqu’un d’attentif et de généreux et encore plus loin d’un être cherchant la paix, désirant rendre le monde meilleur. Parce que avant tout, ce monde lui plait comme il est, il y a sa place, il s’y sent bien, il ne pense pas qu’il en serait ainsi dans un autre monde, surtout pas dans un monde meilleur, à vrai dire, il aurait peur de s’y ennuyer. Bien qu’il soit sans cesse en quête d’amitié, qu’il se montre proche des gens, qu’il paraisse les comprendre avec tant de facilité, et qu’il s’ouvre à eux avec douceur et confiance, ça n’est pas réellement la personnalité du jeune homme, bien au contraire. Ethan déteste les contacts avec les autres, il n’aime pas se confier ni qu’on se confie à lui, et il ne pense pas du tout être un ami appréciable. Il a trop perdu de gens qu’il aimait, la plupart volontairement, pour vouloir tenir à d’autres personnes. S’il devait se décrire, il se dirait complètement associal.

    Passer son temps dans l’obscurité, préféré la nuit à la journée, boire de l’alcool dès qu’il en a l’occasion, se perdre dans l’alcool, ne passer qu’une nuit avec une fille, jamais avec la même, se perdre dans leur toisons et ne jamais chercher à les aimer ou même avoir le moindre sentiment pour elles, comme pour les hommes n’est pas une manière de vivre qui permet d’être heureux. En fait, c’est comme si Ethan s’interdisait tout bonheur. Il fuira à toute jambe tout bonheur susceptible de lui tomber dessus. Etre heureux, avec quelqu’un de stable, se fondre en son âme et lui rendre autant d’amour qu’il en donne, profiter de chaque instant sans penser à s’autodétruire, ça n’est pas fait pour lui. Il ne croit plus en ce mot qu’on appèle Bonheur, il ne croit pas plus en l’amour, tel que les humains aime tant le dire, pour lui ça n’est pas possible dans un monde tel qu’il est devenu. Mais c’est très certainement la peur d’être blessé, complètement détruit qui guide le jeune homme. Le désir de contrôler sa destinée et de naviguer seul dans ce monde détruit est tellement présent en lui qu’il anhile tout autre désir, plus positif.


    Manies:
    De toutes les vilaines manies de Ethan, celle qui est le plus évident, est sa dépendance à l’alcool que lui-même pourtant si doué pour dissimuler la moindre chose émanant de sa personnalité ne peut dissimulé, tout simplement parce que cela fait longtemps qu’il ne peut plus agir dessus, que l’alcool fait partie intégrante de sa manière de fonctionner et que sans lui, Ethan est une vraie loque, tremblante, et mal en point. Sa dépendance pour la drogue est moins visible, surtout parce qu’il la cache, mais aussi parce qu’étant donné la difficulté à se fournir en drogue dans ce monde, il ne peut faire autrement qu’attendre qu’une dose soit disponible même si c’est sans doute l’un des êtres les plus doués pour trouver une dose.
    Il y a d’autres manies que Ethan a dû mal à rendre invisible, comme son désir de tout contrôler, même s’il essaie de le faire passer pour un besoin de protéger ceux qu’il aime, ça reste parfois assez gênant pour son entourage mais qui doit faire avec. Ou encore sa manière de se mettre en colère qui est tout à fait inhabituelle, sa voix devient dure, son regard également, mais rien dans les traits de son visage ne viennent accentué sa colère. Il se met alors à parler comme si le monde entier devait lui obéir le plus naturellement possible. Très destabilisant.

    Phobie:
    C’est très probablement idiot, surtout pour un jeune homme possédant un tel caractère, mais Ethan a une peur bleue de l’eau. Depuis qu’il est enfant il se voit mourir noyé. Ce qui est très idiot puisqu’il est un excellent nageur, mais il ne peut rester très longtemps dans l’eau, et voir de l’eau dans un lieu clos le rend très nerveux. Quand à plonger, ça lui est tout simplement impossible. Lorsqu’il était enfant il parvenait pourtant à contrôler cette peur, mais aujourd’hui, il ne peut rien faire contre. Elle l’envahit complètement et prend possession de lui.


• Your tastes •


    Groupe.Chanteur(se) Favoris : Rock pur et dur. Il n’aime pas les musique mélancolique, pas les musiques douces, ce qu’il veut c’est que ça bouge, que ça hurle à en faire mal aux tympan.
    Film Culte: Le cabinet du Docteur Caligari de Frist Lang.
    Chanson Fétiche: Sympathie for the evil des Rolling Stones ainsi que la reprise des Guns N’Roses.
    Votre livre de chevet: Crime et Châtiment.
    Plat que vous détestez : Tout ce qui est gras, il ne supporte pas le gras.
    Votre expression de "touslesjours": Diantre !
    Objet indispensable à votre survie : Bouteille d’alcool se battaillant ferme avec le paquet de cigarette.


Dernière édition par Ethan Matthews Fox le Mar 25 Mar - 3:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 21:25

• Body Part •


    Taille: 1m82
    Poids: 69kg
    Yeux: Bleus cristalin
    Cheveux: Châtain foncé
    Condition Physique: Plutôt en forme, c’est le moins que l’on puisse dire, Ethan soigne son physique, il passe plusieurs heures par jour à se muscler pour conserver sa forme physique.
    Santé: Pas de problème de santé.
    Particularités: Son corps est couvert de cicatrice notament une importante à son abdomen.




• Tell us your little story •


Votre passé :
« On les appelaient les deux enfants de la nuit. Non pas qu’ils aient été conçus par une nuit glaciale et quelque peu fantastique comme leur légende le racontera plus tard, mais parce qu’ils n’étaient visible que la nuit et agissait comme de telle manière qu’il était impossible de savoir s’ils faisaient le bien ou le mal. Le frère et la soeur. Ils ne se ressemblait pas tellement. C’était un jeune homme mince et svelte, plutôt bien taillé et dont les muscles roulant sous la peau faisait fantasmer pas mal de jeunes filles, alors qu’elle était blonde, fine et menue, elle ressemblait à une poupée avec ses traits enfantins. S’il n’y avait eu leur complicité, leur manière d’être si proche l’un de l’autre, de se connaître aussi bien et leur taquinerie qui lorsqu’elle s’effaçait faisait place à une coalision effrayante pour leurs ennemis, on n’aurait jamais dit qu’ils étaient frère et soeur. On remis en doute leur lien de fraternité lorsqu’ils étaient trop proche, ne seraient-ils pas plutôt amant? Mais il était un fait établit qu’ils se considéraient l’un et l’autre comme un frère et une soeur et qu’ils agissaient ainsi en conséquence.
La légende qui racontait leur faits d’arme n’était pas une légende, c’était des faits réels mais tellement étonnant de la part de simple humain qu’on les avaient exagérés pour les transformer en mythe. Pour les autres survivants, ils étaient la lueur d’espoir, des héros des temps moderne prêt à sauver le monde. Pourtant ça n’était pas ainsi qu’agissait le frère et la soeur, ils n’ont jamais voulu qu’on les considère comme des héros et ne se sont jamais donné de tel nom. Tout ce qu’ils ont fait, ils l’ont toujours considéré comme normal, et parfois ils avaient peur d’y perdre leur âme, parce que la limite entre le bien et le mal est toujours faible lorsqu’on plonge dans la violence la plus extrême. Jamais ils n’auraient pu imaginer que on les jugeraient comme des héros, eux qui s’imaginaient finir par ressembler à ceux qu’ils combattaient. Et d’un certain sens leur craintes n’étaient pas exagérés. La violence dont ils étaient capable était absolument effrayante, voilà pourquoi dans les récits racontant leurs actes de bravoure, on passe rapidement sur la violence de leurs actes.
Il est difficile de parler de personne qui sont devenue une légende, difficile de faire la part du faux et du vrai. En vérité bien peu de personnes ne connaissait vraiment ces deux héros. Il faut dire qu’ils vivaient plutôt en solitaire. Elle s’appelait Katherine Milles Fox, elle avait quelque chose comme la vingtaine, mais elle paraissait tellement plus jeune. Lui, il s’appelait Julien Gregory Fox et il faisait facilement la trentaine bien qu’il soit plus jeune. Tous les deux vivaient dans un vieux manoir à moitié détruit dans la banlieue de New York, mais ils étaient trop souvent dans des squatts d’immeuble sur le point de tomber en ruine. Ils avaient peu d’amis, même très peu. Les autres survivants les connaissaient bien, ça c’est sûr, et ils étaient à la fois fasciné et méfiant. Leur vie n’a pas été aussi facile que le prétend leur légende. Ils n’avaient pas toujours de quoi se nourir, et pas toujours de quoi s’habiller. Le froid pourtant ne leur faisait pas peur. Je doute en vérité que quoique ce soit leur ai un jour fait peur.
Leur légende pris ses racines dans leur attaque pourtant suicidaire à un nid de mafieux qui régentaient les rations de nourriture du Bronx, oh ils n’étaient pas aussi nombreux qu’on le dit, mais ils étaient assez fort pour que les Fox ne s’en sortent pas. Ils s’y sont attaqués seuls, n’ont pas utilisé la ruse, ils ont foncés dans le tas. J’en connais pas mal qui sont morts en pensant que leur dons les sauveraient.
Durant près de trois ans, ils ont continués à semer des cadavres sur leur chemin. C’était pas toujours des criminels qui tombaient sous leur coups, c’est vrai. Les survivants tout à fait normaux qui leur cherchait des merdes ne sont plus là pour en parler. Quand à certaines personnes qui semblaient bien sous tout rapport, ils disparurent après que des rumeurs coururent à leur encontre, comme quoi ils auraient tentés de s’approcher d’un peu trop près des Fox. Les Fox ne laissaient jamais de témoin, mais en revanche, ils ne s’attaquaient jamais aux innocents, c’est sans doute ça qui a contribué à leur légende. Les survivants que laissaient les Fox derrière eux pensaient que le couple les avaient sauvés. Je doute que les Fox n’ai jamais eu l’intention de sauver qui que ce soit. Au fond, ce monde leur plaisait. Ils y avaient une place. Je crois pas qu’ils aient voulu un jour que ce monde change. En tout cas ils n’y ont pas contribués malgré leur états de faits, et leurs actes de bravoure.
Tout à dérapé lorsque Kathy a rencontré Drancy. C’était pas un mauvais bougre, juste un utopiste. Julien se méfiait de ces gens là et je crois qu’il a eut bien raison. Mais Kathy en était folle. Elle était prête à tout abandonner, les combats, sa vie de nomade, et son frère pour épouser Drancy. Je sais pas trop ce qui s’est passé, et petit, je n’accuse personne, mais Drancy est mort. Le pauvre vieux a claqué. Si l’on en croit la gueule qu’il avait, c’était cette saleté de virus qui l’a tué. Mais Kathy, elle n’a pas aimé ça. Drancy était tout pour elle, vois-tu, elle aurait fait n’importe quoi pour lui. Sa légende, elle s’en moquait pas mal, sa vie de naguère lui semblait soudain illusoire. Et Drancy mort, elle s’est retrouvée seule, enceinte, et la douleur de sa perte manqua de la rendre folle. Heureusement Julien s’est occupé d’elle. Il a fait tout ce qu’il pouvait pour soulager sa douleur, mais je crois qu’il n’y avait rien à faire. Katherine ne pouvait cesser d’aimer Drancy, pas après ce qu’il s’était passé, pas après son destin funeste. Et le petit Ethan est né.
»

Extrait du journal intime de Ethan Matthews Fox

  • Je ne sais pas si je leur en veux. Quelque part, oui, certainement. Ils étaient tous pour moi. Des parents, des amis, des confidents, ma seule famille et en même temps des professeurs exigeant. Julien a toujours été présent pour moi. Je sais pas si j’ai le droit de le haïr. Tout enfant, je l’adorais. C’était bien plus que de l’estime, le sentiment que je ressentais à son égard. Il était le soleil pour moi, un astre brillant, trop fort pour mes yeux d’enfant, mais aussi indéniablement magnifique. Je ne me lassais pas d’écouter ses histoires, comment il avait pros possession du quartier du Bronx, comment il avait passé la plus belle des nuits dans les bras d’un autre homme, la manière dont ma mère était lorsqu’elle était une petite fille, leurs jeux d’enfants, heureux et naïfs. Tout en lui brillait de mille feux. Je n’avais que trois ans lorsqu’il me fit partager son entraînement quotidien. Mais j’avais adoré. Je me sentais si fort lorsqu’il était avec moi. J’avais l’impression que le monde pouvait s’effondrer autour de nous, peu m’importait, tant que j’étais avec lui, avec elle, nous formions une véritable famille. Lorsqu’elle est tombée malade tout s’est effondré autour de moi. Il est indéniable que la maladie de Kathy a touché aussi Julien. Comme il est inévitable qu’il en est souffert. Ce que je lui reproche c’est de l’avoir masqué comme il savait si bien masqué ses sentiment, lorsque ça n’allait pas personne ne pouvait le savoir avec lui. Mais c’était pas n’importe qui, c’était pas un simple mal passagé. On savait très bien tous les deux ce qui la rongeait. Et aucun de nous deux n’a versé une larme lorsqu’elle est partie. Aucun de nous deux.
    Lorsque j’étais tout petit, je me souviens très bien des moments que nous passions ensemble tous les trois. Je ne sais pas à quel moment elle est tombée malade, qui aurait pu croire qu’elle l’était? Elle me prenait si souvent dans ses bras qu’on pouvait se demander si elle ne craignait pas à tout instant de me perdre, et peut-être que c’était une crainte qui ne la quittait jamais. Nous étions tellement heureux tous les trois. Cette période m’apparait aujourd’hui comme bénie. Jusqu’à mes six ans, tout me paraissait tellement facile, à moins que ça ne soit une impression qui me soit resté. Julien était toujours présent. Jamais trop. Il était là. Et nous le savions, Kathy et moi. Pourtant il y avait toujours cette nécessité d’être ensemble, elle ne pouvait rester trop longtemps loin de moi et je ressentais ce même besoin comme vital. J’étais pourtant un petit garçon indépendant, toujours curieux, rien ne me rassasiais, j’avais besoin de savoir, toujours envie d’en savoir plus. Julien me raconta plus tard comment je pouvais faire preuve d’intelligence à un point qui l’étonnais toujours. Mes questions, comme peuvent en poser tous les enfants, étaient plus pointue qu’on aurait pu le soupçonner, et je semblais comprendre énormément de choses juste en observant. Julien adorait m’apprendre un tas de choses bien que Kathy n’ai jamais été tellement d’accord avec sa manière de m’éduquer, mais elle le laissait faire. Je crois qu’elle n’a jamais été jalouse de la relation privilégiée que nous avions, comme Julien ne s’est jamais montré jaloux ou méfiant à propos de cet amour presque filial qui existait entre Kathy et moi.
    Mais cette période n’a pas durer. Comme toute les bonnes choses en ce monde sinistre. Kathy est tombée malade. Julien savait peut-être ce qu’elle l’avait, mais il ne me l’a jamais dit. Cela aussi je le lui reproche. Et il le sais. Son état a rapidement été de pire en pire, elle perdait du poids à vu d’oeil, et son teint se rapprochait de plus en plus de celui de la mort. Même un enfant pouvait le deviner. J’avais 7ans lorsqu’elle ne pouvait plus se lever tant elle manquait de force. Julien m’entraînait de plus en plus fort, il ne se limitait plus, comme s’il avait peur que Kathy parte et me laisse seul dans ce monde si dur pour un enfant seul comme il le disait lui-même. Je ne lui reproche pas cet entraînement martial. Je sais que c’est pour mon bien, et je sais aussi qu’il avait besoin d’être rassuré, de savoir que je serais fort, aussi fort qu’elle l’avait été par le passé. Plus elle allait mal, plus il me racontait des histoires de lorsqu’elle allait bien et plus je me sentais prisonnier, comme retenu par l’amour qu’il me portait, incapable d’agir pour la sauver. Julien essayait de me remonter le moral, mais il savait que j’avais compris. Un enfant aussi intelligent que je pouvais l’être savait que Kathy allait mourir, savait qu’il n’y avait rien qui puisse la sauver et savait qu’après sa mort il n’y aurait plus rien à sauver. Cette période fut la plus sombre de ma vie. Je me mis à le détester de ne pas montrer son chagrin, à le détester parce qu’il ne faisait rien pour la sauver, pour de mauvaises raisons.
    Après la mort de Kathy, qui remonte à trois ans à présent, Julien préférait rester seul. Moi qui lui en voulait tant, je quittais souvent le manoir où nous vivions pour aller à New York, dans le centre ville. Je me sentais comme un esprit opprimé depuis des années, qui avait besoin de s’ouvrir au monde, comme si l’on m’avais libéré de prison. L’horreur qui règnait autour de moi me paraissait belle parce qu’elle ne m’atteignait pas. Je pouvais rester des heures dans la rue sans manger ni boire, sans me soucier de quoi que ce soit, à observer ce mondre survivre. Les autres survivants me prenaient parfois en pitié, parfois ils s’attaquaient à moi, mais ça n’était rien en comparaison de certains être prêt à tuer femme et enfant sans raison apparente. C’est à ce moment que j’ai compris l’inquiétude de Julien, pourquoi tous ces entraînements, mais je ne pouvais pas l’en remercier, parce que c’était devenu tellement normal pour moi. La vie dans la rue était devenue une nécessité. Je ne pouvais plus rester auprès de Julien. La mort de Kathy l’avait transformé... ça n’était plus l’homme que j’avais connu, que j’avais admiré. Finalement j’aurais préféré qu’il pleure, qu’il se mette à hurler, qu’il évacue sa colère et son chagrin, tout plutôt que ça. Son silence et son mutisme... Je me sentais si seul lorsque je revenais au manoir que j’ai finis par ne plus y revenir. Je me demande s’il y ai encore. Ca fait trois ans. Il est sans doute partit à présent.


Dernière édition par Ethan Matthews Fox le Mar 25 Mar - 2:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Laurens
Admin Powaaa
avatar

Nombre de messages : 1657
Age : 27
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : 4 ans
Humeur : Difficile à décrire xD
Date d'inscription : 22/01/2008

• Log Book•
About Love: ne pense pas à ça pour le moment
Relationship:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 21:27

Bienvenue parmis nous mister yes
Superbe commencement en tout cas love
Impatiante de voir le reste =)
Sinon pour être un traqueur, pour le moment ca sera pas possible mais si avec le temps on voit que tu es actifs et que ton personnage va bien dans ce groupa là, je te changerais de groupe =)

_________________


||Il faut parfois se battre pour avoir ce qu'on veut||


Dernière édition par Riley Laurens le Lun 24 Mar - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 21:27

Bienvenue (:
Bonne chance pour la fin de ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 21:28

Bienvenue Very Happy

Waw tu connais Nietzsche(Ne faut-il pas commencer par se haïr, lorsque l'on doit s'aimer) je t'aime deja twa love xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 22:00

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Lun 24 Mar - 22:36

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 0:20



Les enfants jouent dans la rue. Le soleil dare de ses rayons d’une force insoupçonnable. Malgré la sueur qui coule sur leur front, les enfants continue à jouer. Ils ne sont pas nombreux et la rue leur appartient pour eux seul. Certains sont déjà de jeunes adultes à 13ans à peine alors que d’autres sont que des enfants. Mais tous essayent d’oublier le monde horrible dans lequel ils sont contraint de vivre par leur jeux, enfantins, et plein d’innocence. Pas un ne crit. Ils connaissent la règle. Les cris d’enfants, plein de joie et d’espoir attire les renégats. Leur parents ou ceux qui s’occupe d’eux le leur ont assez répété. Ne pas crier, ne pas rire, c’est à peine s’ils ont le droit de jouer. Mais la rue leur appartient. Avant New York était rempli de gens, on avait à peine l’espace suffisant pour respirer. Du moins c’est ce qu’on leur a dit. Les enfants ne sont pas sûr que ce New York ait vraiment existé. On leur a raconté tellement de choses qui semblent impossible. Le monde qu’il connaisse est tellement à l’opposé de ces histoires qu’elles leur paraissent fausses, évidement.
Appuyé sur un mur, un jeune garçon les surveille d’un air dur. Il a à peine 13ans, et n’est pas le plus vieux d’entre eux, mais son regard semble tellement plus âgé, comme s’il avait déjà vécu toute une vie. Ses bras sont musclé pour ceux d’un garçon de son âge. Ses cheveux sales s’emêlent et tombent devant ses yeux clairs. Il les regarde. Comme s’il les surveillait, comme s’il les protégeait. Mais il n’y a nul sentiment dans son regard. En tout cas aucune envie de participer au jeu. Il n’est pas trop vieux pour ça. En fait, il n’en a pas envie. Il n’en a jamais eu envie. Bien souvent, il les voit jouer, depuis cinq ans qu’il traine dans les rues, il les voit jouer mais ne les rejoint jamais. A dire vrai, il se sent supérieur à ces enfants, il n’aime pas leur innocence parce que pour lui c’est de la faiblesse, il n’a aucune envie de les rejoindre parce qu’il n’aime pas leur jeux, il n’a aucune envie de leur parler parce qu’il sait déjà que leur conversation va l’ennuyer. C’est un jeune garçon bien arogant pour son âge.

L’endroit est sale et glauque. Il y a une forte odeur très désagréable qui y règne. Mais ça ne repousse pas le jeune garçon qui entre sans peur. Ses yeux clairs essayent de percer l’obscurité en vain. Le noir règne ici depuis presque toujours. Du moins c’est la sensation qu’il a. Curieusement, il ne connait pas la peur. Il en a trop vu pour avoir peur du noir, et il a trop vécu pour avoir peur de la mort. A vrai dire, si elle venait, il l’accepterait presque avec soulagement. La vie dans un monde aussi désolé n’est pas faite pour un enfant, ni pour un jeune garçon et certainement pas pour un adolescent seul et perdu sans personne à qui se confier, sans personne pour le protéger. Même s’il peut se défendre seul. Son arogance aurait dû le perdre, mais il a trop bien été éduqué pour se laisser piégé de la sorte. On l’a elevé pour qu’il survive, mieux encore, pour qu’il devienne un de ces chasseurs de démons qui parcourent New York. Son savoir lui a permit de survivre jusque là. Alors pourquoi aurait-il peur du noir?
Passé l’odeur, il y a des bruits, des gémissements. Des gens sont là, dans le noir. Ils connaissent la règle. Pas de cri, pas de rire. Mais pourquoi auraient-ils envie de rire? D’où tiraieraient-ils la force de crier? Ici personne n’a envie de rire ni la force de crier. C’est un squatt comme il y en a tant dans la ville, mais celui-ci est sans doute le plus triste. Que viens y faire un jeune garçon de 13ans? Il s’est sans doute perdu dans les tréfonds de New York en essayant de fuir quelque chose ou quelqu’un. Le jeune garçon a déjà été ici. Il connait ces gens, sait ce qu’ils y font, sait qu’ils y meurent. Mais ça ne lui fait pas peur. Pas après ce qu’il a vu, pas après ce qu’il a vécu. La peur ne fait plus partit de son langage. Ni même les regrets ou les remords. Il ignore ce que c’est pour ne plus les avoir ressentit depuis très longtemps, s’il les a ressentit un jour. Ca n’est pas souvent qu’il vient ici. Il faut qu’il n’ai plus rien à faire, que ses longues journées se soient écoulées sans aucune action, sans aucun démon sur lequel se défouler, pour qu’il vienne ici.
Ce qu’il cherche? Comme tous les autres, il cherche un moyen d’oublier. Il est jeune mais pas naïf. Déjà, il en croit plus en l’homme, déjà il sait que le combat est perdu d’avance. La mort, il l’a vu en face et plus d’une fois. A présent, il l’attends de pied ferme. Qu’elle vienne avec sa faux, il n’attends qu’elle. Le repos, enfin. Mais il n’y a pas le droit, n’est-ce pas? Pas lui. Il est trop jeune, il est trop fort, il a perdu cette innocence qui plait tant à la mort. Sa chair n’est plus aussi tendre. Alors en attendant, il vient ici. Même Lucifer ne viendrait pas ici. Ca n’est pas l’enfer ici, c’est bien pire. Mais il a besoin de cet endroit comme il besoin de ce qu’il vient y chercher. Ne parlez pas de dose, ça n’est plus le nom qu’on lui donne, pas plus celui de drogue. Il en prend pas toujours, on ne peut pas dire qu’il soit accro, de toute façon plus personne n’utilise ce terme. Mais de plus en plus ça devient une nécessité. Oublier. Encore.

Aujourd'hui:
« 3 octobre 2039, New Eden
A environ 2h30 du matin la patrouille guidé par Tyler Evans a trouvé un jeune homme agonisant dans le sable entourant la ville. La zone où il a été trouvé appartenant au territoire des renégats, les traqueurs ont pris le risque de ramener le jeune homme à New Eden sans savoir s’il était un renégat ou pas, ou si c’était les renégats qui lui avait fait ça. Il n’y avait rien sur lui qui permit de l’identifier mais une chose est sûre c’est qu’il n’habite pas à New Eden. Depuis qu’il a été ramené, il y a six heures, son état n’a pas beaucoup évolué. Selon le staff médical, le jeune homme a l’air d’aller mieux mais une rechute pourrait lui être fatale. Nous attendons donc son réveil pour en savoir plus. Les traqueurs n’ont pu fournir plus d’informations qu’ils n’en avaient donnés en arrivant. Le jeune homme a visiblement été battu à mort. Mais impossible de savoir si c’est un renégat. En tout cas, les traqueurs ont assurés qu’ils ne reconnaissent pas le jeune homme et que ce n’est donc pas eux qui sont responsable de son état. Si ce jeune homme faisait partit des renégats et qu’il a été rejeté par eux, ça pourrait se révéler intéressant si l’on pouvait ainsi obtenir des informations.
Suite au rapport du traqueur ayant trouvé le jeune homme on peut en déduire que le jeune homme a visiblement été attaqué par plusieurs hommes armés de battons peut-être même d’armes à feu, mais ne les ont pas utilisés pour tiré. Ce rapport corrobore celui du médecin en charge du jeune inconnu. Difficile néanmoins de tirer des conclusions de cette histoire. Selon le jeune Tyler il est fort possible que ça soit des renégats les coupables et il est même pratiquement impossible que les coupables soient autres, mais il n’est pas possible de savoir qui est le jeune inconnu et par là même de lui faire confiance. Néanmoins, nous ne pouvons nous permettre de passer à côté d’un élément susceptible de nous fournir des informations.
»


Dernière édition par Ethan Matthews Fox le Mar 25 Mar - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 2:00



Ouvrant doucement les yeux, Ethan découvrit des éléments autour de lui. Il était allongé dans un lit blanc, son corps bandé par des gazes assez serré pour l’empêcher de bouger. Les murs autour de lui étaient d’un blanc cassé, et la fenêtre n’était pas brisée, elle laissait passé les rayons du soleil. Le jeune homme sourit doucement. Il était probablement à New Eden. En fait, il était difficile d’en douter. Seul dans la ville des espoirs il pourrait se trouver dans un lit aussi confortable, dans un bâtiment qui laisse deviner des fonctions d’hôpital mais dont les vitres sont intactes, et dont les objets et le matériels n’est pas réduit en miette ou en cendre. Oui, il n’y avait aucun doute, il était à New Eden, il avait donc réussit. Les souffrances de son corps suite à ce qui s’était passé valait bien le coup. Il était à présent à New Eden et plus rien ne serait susceptible de l’arrêter. Evidement, il faudrait qu’il fasse ses preuves, on n’allait pas le laisser marcher au sein de New Eden sans lui poser de questions. Mais il trouverait facilement des réponses. Un esprit aussi éclairé que le sien n’y aurait aucun mal.

Une femme en blanc s’approcha de lui et lui sourit. Elle était plutôt mignonne. Ethan lui sourit à son tour. Il voyait ses yeux charmants se poser sur lui, ses cheveux châtain foncés s’étendre sur ses épaules et glisser sur sa chemise blanche. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas retrouvé en état de telle faiblesse. A la merci de n’importe qui. Et le pire c’est qu’on prenait soin de lui. Voilà une chose qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Son oncle ne lui parlait jamais du monde avant sa naissance, jamais de ce monde bien trop différent, il ne voulait probablement pas lui donner de fausses idées, et qu’il vive dans l’espoir de retourner en arrière. Mais il en avait entendu parler à New York… et il avait la sensation qu’ici il retrouvait un peu de ce monde disparu. Cette femme était vraiment douce à son égard. Si seulement elle savait. Oh, le regard plein de sympathie qu’elle lui lançait. Le jeune homme pouvait en déduire, du fait qu’on l’avait laissé seul avec elle sans entrave qu’on ne le soupçonnait pas d’être un renégats. Une bonne chose. Il n’aurait pas trop à jouer la comédie.

Il doit s’écouler une heure entre le moment où la jeune femme disparaît avec un grand sourire et le moment où le jeune Ethan voit une nouvelle tête. Entre temps, il a le temps qu’il désire pour réfléchir. La situation est assez complexe et il en est parfaitement conscient. Au moindre faux pas, il perdra tout, il n’a pas le choix, il doit absolument réussir. Evidement pour quelqu’un d’aussi brillant que lui, il serait idiot d’échouer, il peut parfaitement réussir, il en a les capacités. Le jeune homme n’est plus soucieux lorsque entre un homme suivit d’une jeune femme. Néanmoins, il affiche clairement sur son visage la douleur qu’il ressent à travers tout son corps. Habituellement, il n’agit pas ainsi, depuis des années il a appris à masquer lorsqu’il souffrait, à ne faire de son visage qu’un masque impassible ne laissant rien deviner de ce qu’il pouvait ressentir, mais ici il devient capital qu’on voit la douleur qu’il ressent, parce que c’est ainsi qu’il obtiendra la pitié qu’il veut lire dans leur yeux. Tout est une question de pouvoir, tout est une question de persuasion.

- Bonjour, je m’appelle Nicholas Gilles et voici Serena Benson.

Un léger sourire s’afficha sur les lèvres du jeune homme pratiquement suivit d’une grimace de douleur qu’il essaya de masquer comme s’il ne voulait montrer sa douleur mais qu’elle était trop grande pour qu’il y parvienne. Nicholas… justement il savait très exactement qui était cet homme, il ne l’avait jamais vu, mais on lui en avait tellement parlé. Le fondateur de New Eden, en face de lui, le jeune homme avait réussit bien au-delà de ses espérances. Il lui était facile d’agir. Si Nicholas était bien comme on le lui avait décrit.

- Bonjour.

L’homme dévisagea le jeune Ethan. Il s’attendait naturellement à ce qu’il lui réponde en lui donnant son nom. L’attitude du jeune homme le destabilisait.

- Vous avez été soigné. Je ne sais pas si vous vous souvenez de ce qui s’est passé.
- A vrai dire, je m’en souviens très bien, malheureusement.
- Tranquillisez-vous, ici vous êtes en sécurité.
- Merci, fit Ethan, je m’appelle Ethan Matthews Fox et je pense que vous devez vous poser pas mal de question sur moi.

Décidément le jeune Ethan était déconcertant pour Nicholas qui s’attendait à voir un amnésique, quelqu’un de choqué parce qui lui était arrivé. Mais peut-être que New Eden était si paisible qu’il en avait oublié combien le monde extérieur était difficile lorsqu’on était seul pour l’affronter.

- Effectivement c’est le cas. Mais rien ne presse.
- Je tiens cependant à vous remercier pour votre accueil et pour les soins.
- Cela n’est rien.

Ethan sourit en observant l’homme partir avec la femme sur ses talons. Bien sûr qu’on allait l’accueillir les bras ouverts, il devait attendre des informations et penser que le jeune Ethan pourrait lui en offrir. Il est vrai qu’il ne lui laisserait pas partir les mains vide, qu’il penserait à lui offrir un peu de ce qu’il réclame. Le contraire serait cruel. Après tout cet homme attendait véritablement des informations. Mais ça ne serait pas par bonté d’âme que Ethan lui donnerait, c’est seulement parce qu’ainsi il s’attacherait la confiance du fondateur de la ville et qu’il pourrait ainsi parader tranquillement dans la ville sans rien risquer. Fermant doucement les yeux il songea à tout ce qu’il aurait à faire et à tout ce qu’il avait déjà fait.

Extrait du Journal Intime de Ethan Matthews Fox

    Depuis que j’ai quitté New York je ne cesse de me poser des questions. Ais-je bien fait de quitter cette ville où je me sentais pourtant chez moi ? Aurais-je dû chercher à revoir Julien avant de partir ? Je sais que je ne reviendrais pas là-bas. J’ai clôturé une page de ma vie en quittant New York. Je ne sais pas si j’avais de bonne raison de partir, de quitter ma ville, mais j’ai trouvé des raisons pour ne pas y revenir, pour continuer ma route. Mais loin de New York, de mes petites habitudes que j’avais pris, loin de Julien en qui j’aurais pu à nouveau faire confiance, je me suis sentit inévitablement seul, plus seul que jamais. Comme si tant que j’étais à NY, nos liens n’était pas totalement brisés. Mais le fait est que je ne pouvais pas revenir en arrière à partir du moment où j’ai quitté le manoir, où j’ai quitté Julien, et que quoiqu’il arrive, je n’aurais plus que mes regrets.
    J’ai gagné des terres inconnues à travers mes voyages. Comment ais-je finis par atterrir ici ? Je n’en sais rien. Mes pas me portait toujours plus loin de New York et un jour je suis tombé sur le groupe de Quentin. Je les ai combattu bravement, et j’en ai mis plusieurs K.O. avant de me prendre un sale coup. Ils ont au début voulu me faire la peau, mais je suis assez intelligent pour ne pas finir comme ça. J’ai réussit à les persuadé de mon utilité. Au début ça n’était qu’une tactique pour survivre, mais Quentin m’a convaincu de rester dans le groupe. Il ne cessait de parler de mon oncle et de son combat. J’ignore pourquoi je lui ai confié ma vie, c’est pas vraiment le genre de choses que je fais habituellement. Je ne suis pas vraiment quelqu’un qui se sent en confiance. Je le soupçonne encore d’avoir utiliser peut-être de l’alcool ou de la drogue, mais en quoi cela serait-il une quelconque accusation, j’en utilise bien plus pour ma consommation personnelle que je ne devrais. Mais Quentin avait trouvé la faille en moi.
    Durant près d’un an, nous sommes devenus ami, lui et moi mais aussi les autres renégats. J’étais un agneau à côté des démons qu’ils pouvaient être, mais je n’étais pas en reste cela est certain. Ils appréciaient mon intelligence fine, et grâce à moi ils purent établir des plans plus rusés pour voler un peu plus de ravitaillement aux habitants de New Eden, ils purent également former des pièges pour y enfermer les traqueurs. Quentin avait toujours des mots plein de fierté à mon égard. Je crois qu’il finit par remplacer dans mon cœur Julien qui avait presque totalement disparu à présent, et dont je ne regrettais l’absence que par moment, sans trop y penser. Et puis un jour Quentin me parla seul à seul, il commença par me faire des compliments à propos de mes facultés de masquer totalement mes pensées et mes émotions, puis il en vint à son but : que je joue les espions.
    Le plan était fort simple, normal c’est moi qui l’ai conçu. J’en connaît les moindre détails. Ca comprenait que je me fasse battre par mes propres amis, par des personnes en qui j’avais appris à faire confiance, pour perdre totalement leur amitié et confiance parce qu’il fallait qu’ils croient que j’avais trahit afin que les traqueurs confirment mes dires. Seul Quentin savait. Et il resterait mon lien, le seul contact que j’aurais avec les renégats. Une fois à l’intérieur de New Eden, je devais d’abord faire comprendre mon désir de vengeance, mais surtout me soigner, puis faire partit des traqueurs afin de remonter jusqu’au leader. Je pense que depuis le début, Quentin veut que je tue son frère et très probablement que je commence les festivités avec le leader des Traqueurs. Il me connaît, il sait que je suis un tueur hors paire, silencieux, ne laissant aucune trace, véritablement efficace. Mais pour l’instant je suis encore en période de test, on ne me fait pas totalement confiance.


Depuis combien de temps vous êtes à Eden: 4 mois véritablement à l’intérieur de la ville, du reste un an à tourner autour sans être vu des traqueurs.
Relations Amicales : Solitaire dans l’âme, Ethan passe pourtant pour quelqu’un de bon vivant, un ami agréable à avoir, quelqu’un de cultivé et de très compréhensif qui semble savoir écouter lorsqu’on lui parle ce qui est tellement rare qu’on l’adore presque immédiatement pour cela. La plupart des jeunes femmes adorent l’avoir pour ami, et il leur arrive encore plus souvent de se comporter comme si elles étaient sa petite amie, en lui faisant des avances. Il faut bien dire qu’il est séduisant, mais Ethan s’amuse beaucoup de ce type de situation.

Riley Laurens:
    Ethan et Riley vivait pas loin l’un de l’autre, depuis qu’il était sortit de l’hôpital, il lui arrivait assez souvent de croiser la jeune femme. Il l’avait remarqué, petite blonde élancée et sportive, comment pouvait-elle échapper à son regard ? Mais c’était sans plus. Il n’alla jamais à sa rencontre, n’essaya pas de la mettre dans son lit, disons que ça n’était pas son genre, et puis il n’avait pas envie d’une aventure d’un soir avec une fille comme ça. Déjà sans la connaître, il l’estimait assez pour cela. Et puis un jour, sans trop savoir pourquoi, ils se sont retrouvé dans un bar. Passé la nuit à discuter de tout et de rien autour d’un verre, puis deux, puis trois, il faut dire qu’Ethan a une sacré descente, ils se sont pris d’amitié l’un pour l’autre. Finalement au petit matin, en rentrant ensemble, Ethan a fait une pause pour s’en grillé une. Etrange qu’il n’en ai pas eut envie avant, lui, un fumeur invétéré. Mais lorsqu’elle vit la flamme, Riley commença à paniquer, elle ne se sentait pas bien, et Ethan le remarqua. Elle lui expliqua alors la cause de son malaise, son histoire triste, et son arrivée à Eden. Alors Ethan lui raconta son histoire, pas la vraie bien sûr, celle qu’il réserve aux habitants de Eden : un orphelin perdu qui s’est retrouvé à Eden pour recommencer une vie. A partir de ce jour là, il commença entre les deux une relation amicale, l’un tenait à l’autre, l’un veillait sur l’autre. Même si inévitablement le travail de Riley de Relève qu’elle n’hésite pas à raconter à son ami intéresse Ethan pour les informations qu’il obtient ainsi, Ethan tient assez à Riley pour ne pas lui faire du mal à moins d’y être obligé.


Relations Amoureuses : La seule relation amoureuse qu’il a eut était avec un jeune homme à New York, un autre survivant qui se débattait comme lui pour survivre. Mais le jeune homme était bien plus rempli d’espoir et de joie que Ethan. Il lui a appris à ouvrir son cœur et lui a donné beaucoup d’amour avant de le quitter. Ethan est resté très mélancolique à propos de cette relation. Surtout que c’est très probablement cette relation qui a poussé Ethan à se confier à Marshal et permit à celui-ci d’utiliser le jeune homme comme une arme.
Ethan a également des relations avec les femmes mais elles sont loin d’être amoureuses. Ethan utilise les femmes comme de simple objets, il n’a aucun remord à se montrer dure avec elle et n’a aucun mal à briller à leur yeux et à les séduire. Inévitablement elles tombent dans ses bras sans se rendre compte qu’il les jettera au petit matin.

• Behind your computer •


    Prénom : Sophie
    Age: 20ans
    Comment avez-vous connu le forum? : Demande de Partenariat
    Code: [A New Beginning]
    Présence sur le forum : 5/7 le week end, plutôt 3/7 en semaine.
    Avatar : Ian Somerhalder
    Que pensez vous du design , et du générique: Pas encore vu le générique, design pas mal du tout.
    Quelque chose à ajouter?: Non rien....


Dernière édition par Ethan Matthews Fox le Mar 25 Mar - 16:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 2:17

Fiche terminée.

Merci pour l'accueil!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 7:15

=o magnifique fiche !!!!!!!! love

J'adore Ian Somerhalder en plus ^^

BIENVENUE ^^
Revenir en haut Aller en bas
Riley Laurens
Admin Powaaa
avatar

Nombre de messages : 1657
Age : 27
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : 4 ans
Humeur : Difficile à décrire xD
Date d'inscription : 22/01/2008

• Log Book•
About Love: ne pense pas à ça pour le moment
Relationship:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 12:15

Je te valides avec plaisir mdr
et merci pour la petite musique ca fait plaisir mdr

_________________


||Il faut parfois se battre pour avoir ce qu'on veut||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 12:59

De rien, j'avoue avoir galéré pour la mettre mais je voulais mettre un peu d'ambiance pour la lecture de ma fiche.

En tout cas l'ambiance à l'air géniale sur ce forum, je regrette pas de m'être inscrite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Laurens
Admin Powaaa
avatar

Nombre de messages : 1657
Age : 27
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : 4 ans
Humeur : Difficile à décrire xD
Date d'inscription : 22/01/2008

• Log Book•
About Love: ne pense pas à ça pour le moment
Relationship:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 13:06

atta je vais la relire en mettant la musique mdr
bah moi je suis contente que tu te sois inscrit yes
je sens que tu vas avoir du succès en plus mdr

_________________


||Il faut parfois se battre pour avoir ce qu'on veut||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 13:12

J'espère bien, j'adore faire les personnages de dragueur invétérés.

Bon je vais commencer à envoyer quelques mp pour faire les relations de mon personnage.

En tout cas j'ai essayé de faire un personnage intéressant, avec une histoire de traître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Laurens
Admin Powaaa
avatar

Nombre de messages : 1657
Age : 27
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : 4 ans
Humeur : Difficile à décrire xD
Date d'inscription : 22/01/2008

• Log Book•
About Love: ne pense pas à ça pour le moment
Relationship:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 14:16

ha bah alors je crois que tu as un heureux sur ce forum Smile

et pour moi ton personne va devenir important dans l'histoire, je crois que tu vas pouvoir vite changer de groupe =) mais bon j'attends quand même que tu fasses quelques sujets Wink

_________________


||Il faut parfois se battre pour avoir ce qu'on veut||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Matthews Fox
No Hope
{ In the Darkness

avatar

Nombre de messages : 268
Age du perso : 23 ans
A Eden depuis : 4 mois
Humeur : I will be king
Date d'inscription : 24/03/2008

• Log Book•
About Love: Broken Heart
Relationship:
Esprit de combativité:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   Mar 25 Mar - 14:20

Oui? Contente de servir l'histoire du rpg.

Eh bien je vais attendre les réponses de mes mp demande de lien puis je vais commencer à poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Ethan Matthews Fox { Finish   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Ethan Matthews Fox { Finish
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Archives • :: † Fiches de présentation † :: Welcome In the New World...-
Sauter vers: