Eden, A New Beginning


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Evan Williams [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Williams

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Age du perso : 29
A Eden depuis : sa création ^^
Humeur : taquine
Date d'inscription : 17/07/2008

• Log Book•
About Love: Abigail!
Relationship:
Esprit de combativité:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 4:54

[center]• Few words about you •

Nom : Williams
Prénom : Evan
Surnom(s) : Les filles du bar où il travaillait l’appelait “Superman” car il volait à leur secours dès que les garçons se montraient trop insistants avec elles
Age: 29 ans
Sexualité: Hétéro
Origines: Chicago
Groupe: La relève

• You and your shrink •

Caractère : Evan est quelqu’un qui n’a pas sa langue dans sa poche. Il a l’hypocrisie et la lâcheté en horreur aussi quand il a quelque chose à dire, il n’hésite pas à le dire. Il est avant tout quelqu’un de passionné : il agit par conviction, parle par besoin de connaître, quand il aime c’est en général pour la vie. Quand il hait, c’est pareil ! Il ne fait jamais les choses à moitié, met du cœur dans tout ce qu’il fait. Seulement comme il se connaît bien, il sait qu’il a besoin de preuves, d’être sûr de ce qu’il défend avant d’embrasser une cause. Mais une fois qu’il est convaincu, il fonce et rien ne peut le détourner de son but.

Evan a également une âme de chevalier blanc accourant au secours de la veuve et de l’orphelin sur son fier destrier : il protège les siens avec beaucoup d’acharnement et dès qu’il voit quelqu’un se faire attaquer, il est le premier à voler à son secours. Au bar où il travaillait, il vérifiait toujours que les clients se comportaient bien. son comportement lui a d’ailleurs valu un grand succès auprès de la gente féminine. Mais si Evan est un grand séducteur, il ne se serait pas permis de profiter de la situation. Le fait de savoir qu’il plaît lui suffit, il ne cherche jamais à aller plus loin. Même avant Abigail, c’était quelqu’un d’extrêmement fidèle. Aux personnes comme aux causes.

Malgré le chaos de la situation, il reste quelqu’un de toujours optimiste qui recherche les solutions à tous les problèmes qu’il rencontre. Il cherche toujours le moyen d’agir au mieux pour le plus de monde possible.
Evan est quelqu’un qui possède beaucoup d’humour, il adore faire rire son entourage, spécialement sa femme. Pour lui, le rire est indispensable à la survie. C’est pourquoi personne ne comprend pourquoi il se vexe si vite dès qu’il devient le sujet d’une plaisanterie. Peut-être parce que son humour à lui est dénué de toute forme de méchanceté et qu’il a l’impression que ce n’est pas le cas des autres. Même lui ne peut dire avec précision pourquoi il est suceptible en fait. Mais comme il est un peu de mauvaise foi, il ne cherche pas à comprendre.
.

Manies: - Quand il réfléchit, il prend son menton entre ses mains. Quand il trouve la solution, il ramène son pouce et son index vers le milieu. Il répète toujours le geste deux fois.
- Quand il sourit, ses yeux suivent légèrement le mouvement de sa bouche, comme s’ils souriaient avec.
- Quand il est angoissé, il a besoin de mettre sa main sur celle de sa femme et de lui caresser le dos des doigts
- Il trouve souvent un moyen de ramener son enfant dans une conversation qui n’avait rien à voir avec au début
.

Phobie: Il est terrorisé à l’idée qu’il arrive quelque chose aux gens qu’il protège. Il ne dors quasiment plus à l’idée de perdre son enfant.

• Your tastes •

Groupe.Chanteur(se) Favoris : Les vieux groupes de rock, du XX ème siècle tels que Kansas, A-Ha, The Who. Il assume ses goûts ringards tant qu’on ne lui fait aucune réflexion !
Film Culte: Il n’a pas de film culte mais adore les vieux films d’action du début du XXI ème siècle
Chanson Fétiche: « Behind blue eyes » des Who
Votre livre de chevet: « 1984 » d’Orwell. Il veille à ce qu’Eden ne devienne pas un système comme ceux représentés dans ce genre de livre
Plat que vous détestez : Les endives cuites
Votre expression de "touslesjours": « C’est toujours ça » ! Sinon il jure beaucoup, spécialement avec « putain de bordel de merde »
Objet indispensable à votre survie : La croix en argent que sa mère lui a donné quand il était tout petit. Il la réserve pour son enfant. Il estime que cette croix est le vestige du bonheur passé. Si on a été heureux dans le passé, on peut retrouver le bonheur dans l’avenir. Elle symbolise l’espoir d’une vie meilleure qu’il espère pour sa famille.

• Body Part •

Taille:1,75m
Poids:70kg
Yeux:marrons foncés
Cheveux:chatains foncés, presque noirs
Condition Physique:sportif, il s’entretient pour son rôle dans la relève.
Santé:excellente
Particularités: il a quelques petits tatouages : une étoile sur le biceps droit; l’inscription « Honnor or die » sur l'épaule gauche et un autre tatoo sur la jambe

• Tell us your little story •

Votre passé : [i]

5 Juin 2010
- Enceinte ?
- Oui, enceinte !
Patsy Callahan observait sa meilleure amie, Carla Caramicci, avec déception. Elle l’avait pourtant prévenue que Evan Durham n’était rien d’autre qu’un coureur de jupons, qu’il allait prendre ce qu’il voudrait et qu’ensuite il partirait. Carla était quelqu’un d’avisé d’habitude mais là elle ne savait pas ce qui lui avait pris.
- Et bien entendu, tu comptes le garder !
- Evidemment, repris Carla les larmes aux yeux, j’ai déjà perdu le père, je vais au moins garder son enfant !
- Carla, Patsy faisait des efforts pour dominer sa colère, tu ne l’as jamais eu le père. Il ne voulait que tirer un coup et repartir. Et c’est ce qu’il a fait !
Carla fondit en larmes. Patsy ne l’avait jamais vue comme ça. On aurait dit que cet Evan l’avait ensorcelée. Carla avait agit de façon complètement inhabituelle depuis qu’elle l’avait rencontré. Ce que Patsy n’avait jamais remarquer chez son amie c’est que lorsqu’elle aimait, c’était pour la vie.
- Carla, ma belle, tu n’as rien à offrir à cet enfant. Tu as seize ans, tes parents vont te tuer quand ils apprendront ce qui se passe. Tu ne pourras pas continuer tes études et tu n’auras jamais de travail décent pour l’élever correctement.
- Cet enfant, repris Carla, je l’aime déjà ! Si c’est un garçon, je l’appelerai comme son père.
Patsy poussa un soupir. Elle promit son soutien à son amie mais présentait déjà la catastrophe qui la guettait !

25 janvier 2011
Tino et Isabella Caramicci attendaient en dehors de la salle de travail. Cela faisait douze heures que Carla y était entrée avec son amie Patsy. Tino venait d’une famille qui avait émigré d’Italie dans les années cent ans plus tôt. Ils avaient fui New York pour ne pas être sous l’emprise de la mafia et depuis c’était d’honnêtes commerçants des quartiers pauvres de Chicago. La famille d’Isabella était d’origine juive et ils avaient fui l’Italie à la montée du fascisme. Les descendants des deux familles avaient tâcher de se montrer dignes des sacrifices faits par leurs ancêtres pour avoir le droit de vivre dans ce pays. Quelques mois plus tôt, ils avaient failli à cette promesse. Quand il avait appris la grossesse de sa fille, Tino avait été frappé le malotru qui avait osé l’engrosser. Isabella, toujours douce d’habitude, avait giflé sa fille. Ils étaient tous les deux choqués et blessés de ne plus faire partie d’une famille respectable. Ils n’attendaient pas l’arrivée de leur petit-fils avec bonheur. Le curé de leur paroisse leur avaient parler d’un réseau d’adoption pour les parents qui n’arrivaient pas à avoir d’enfants malgré les nouvelles technologies. Ils connaissaient l’entêtement de leur fille mais ils ne l’étaient pas moins qu’elle : ils avaient juré qu’ils parviendraient à la convaincre d’abandonner ce petit batard aussi déshonorant qu’encombrant. Ils en étaient là dans leurs réflexions quand un cri de bébé se fit entendre. Quelques minutes plus tard, Patsy sortit toute heureuse de la salle de travail :
- C’est un garçon ! Et il est parfait !
Tant mieux, il n’en serait que plus facile à faire adopter !

13 août 2014
- Tu seras bien sage hein mon poussin !
- Oui maman.
Carla avait du mal à retenir ses larmes. Elle avait céder à ses parents, elle allait faire adopter son fils. Mais devant lui, elle ne pouvait montrer aucun signe de faiblesse. Elle avait été très courageuse pourtant, elle leur avait tenu tête, elle avait abandonner ses études pour pouvoir s’occuper de lui, elle avait un boulot la nuit, Patsy le gardait pendant ce temps. Elle s’était débrouillée pour qu’il ne manque de rien. Mais aujourd’hui, ce n’était plus suffisant, ils étaient presque à la rue. Alors elle était aller voir ses parents et leur avait simplement dit : « Vous avez gagné ! ». Le curé lui avait assuré qu’il lui avait trouvé une gentille famille, son petit bonhomme serait le cul dans le beurre. C’était la seule consolation de Carla.
La voiture était déjà là pour l’emmener.
- Allez bonhomme, annonça le curé, il est temps de partir !
Tandis que son fils s’éloigna, Carla s’écria :
- Evan, attends !
Elle se précipita sur son fils, retira la croix en argent qu’elle avait autour du cou et la mit autour de celui du petit.
- Je t’aime mon grand !
Evan monta dans la voiture et celle-ci démarra pour disparaître au bout de la rue.

22 mars 2026
- Excusez-moi, c’est bien ici que travaille Carla Caramicci ?
- C’est Carla Roberts maintenant !
- Même, elle travaille ici ?
- Qu’est-ce que vous lui voulez ?
- C’est personnel !
- CARLA, Y’A UN MORVEUX POUR TOI !
Carla avait vieillit. Elle n’avait pas repris ses études mais avait trouver un travail dans une usine. Elle y avait rencontré un gentil ouvrier, elle ne l’aimerait jamais comme le goujat qui lui avait fait un enfant dans son adolescence mais au moins, il parvenait à gérer la blessure vivante qu’elle était devenue depuis ce jour-là ! Elle se rendit à l’entrée où l’attendait un gamin. Il était vraiment très jeune : sa voix était encore en pleine mue et des boutons d’acné lui couvraient le front. Mais ormis cela, elle devait admettre qu’il promettait de devenir séduisant : il avait des cheveux et des yeux foncés, un regard charmeur, des gestes directs et un regard inquisiteur comme s’il l’observait.
- Oui ? Je peux faire quelque chose pour vous ?
- Je crois.
Elle connaissait ce regard mais elle aurait été incapable de dire pourquoi il lui était aussi familier. C’est alors qu’il sortit une croix en argent de sa poche. Carla faiblit.
- Je m’appelle Evan Williams.
Il partit en courant.

29 mars 2026
Evan était devenu un adolescent. Il avait quelques souvenirs de la vie avec sa mère aussi ses parents adoptifs n’eurent jamais à lui apprendre la vérité sur ses origines. Il avait eu énormément de chance en tombant sur eux : ils étaient gentils, aimants et compréhensifs. Ils n’avaient pas beaucoup d’argent mais juste ce qu’il fallait pour lui offrir une vie plus décente. Ils n’avaient jamais hésiter à lui dire ce qu’ils savaient sur sa vraie mère, c’est-à-dire pas grand-chose : qu’elle avait dû l’abandonner parce qu’elle était presque à la rue. Il ne lui restait d’elle que la croix qu’il portait autour du cou. Le nom de son ancienne propriétaire était inscrit dessus. Petit, il avait rêvé à ce qu’il pouvait y avoir derrière Carla Caramicci. Souvent, il s’imaginait fils d’un puissant parrain de la mafia. Cela le faisait rire mais il n’avait jamais chercher à en savoir plus pour ne pas blesser ses parents adoptifs. Puis, maintenant qu’il avait quinze ans, il voulait rencontrer sa mère, pas pour retourner avec elle mais pour s’expliquer sur ce qui avait bien pu se passer à l’époque. Avec l’aide de Danny, son père, il avait enquêter pour finalement retrouver sa trace à l’usine. Il y était allé mais il avait eu peur : curieusement il ne s’attendait pas à ce qu’elle soit heureuse de le revoir. Son bonheur l’avait surprit et il s’était enfui. Comme il avait la lâcheté en horreur, il était décidé à ne pas en rester là. Une semaine après, il retourna à l’usine et demanda à parler à Carla Roberts. Elle revint et ils s’isolèrent pour parler un moment. Sa mère lui expliqua les conditions dans lesquelles il était venu au monde, lui parla du code d’honneur des deux côtés de sa famille : ne pas décevoir les ancêtres qui s’étaient battu pour pouvoir vivre ici. Il prêta serment à son tour puis parla de sa vie avec les Williams. Il la remercia pour la croix :
- Sans elle, je ne t’aurai jamais retrouvée. Tant que je l’aurai, on ne sera plus jamais séparés !
Il lui parla aussi de son travail à Aurora, la ville où il habitait :
- Je travaille dans un bar pour adolescents. On ne vend pas d’alcool. Tu devras venir me voir !
Ils gardèrent le contact, Carla alla même le voir quelques fois. Tout souriait enfin à Evan, tout semblait complet dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Age du perso : 29
A Eden depuis : sa création ^^
Humeur : taquine
Date d'inscription : 17/07/2008

• Log Book•
About Love: Abigail!
Relationship:
Esprit de combativité:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 4:55

2028
- Un coca, un jus exotique et un milk shake à la framboise pour trois charmantes jeunes filles, tu crois que c’est possible Superman ?
- Je ne refuse jamais rien aux jolies filles.
On était l’après-midi après les cours. Comme d’habitude, Evan travaillait dans son bar et les filles venaient le draguer. C’était la bande habituelle : Mary, Anna et Meg, trois filles qui venaient d’entrer au lycée et qui considéraient le beau Evan comme un dieu vivant. Il est vrai qu’elles ne l’avaient pas connu quand il se battait encore avec ses boutons. Mais d’ordinaire, elles venaient à cinq.
- Où sont Claire et Nora ?
- Elles sont malades, répondit Mary d’un air sombre, elles ont attrapés un virus bizarre.
- Un virus bizarre ?
- Oui, ils ne savent pas très bien ce que c’est mais ça fait une semaine qu’ils ont des cas comme celui-là.
- Même qu’il y en a de plus en plus, continua Anna. Celui dont ils ont parlé aux infos !
- Il paraît qu’ils n’ont pas encore trouver de traitement efficace, continua Meg, les larmes aux yeux.
- Encore une manipulation du gouvernement, dit Evan. Ne vous inquiétez pas les filles, ils vont rapidement trouver de quoi soigner vos copines et vous pourrez à nouveau venir m’emmerder toutes les cinq.
- Mais Evan, reprit Anna, il y a déjà eu des morts avec ce truc. Ils le disaient à la tv !
- Ne vous inquiétez pas, ça fait depuis bien avant notre naissance qu’ils nous menacent avec des armes bactériologiques et des virus inconnus. Vos copines ne risquent rien, c’est juste pour nous faire peur !
Le pire, c’est qu’il pensait réellement ce qu’il disait à l’époque.

Quelque part entre 2030 et 2035, on avait perdu notion du temps !
Evan regrettait maintenant d’avoir pris ce foutu virus à la légère. Il semblait avoir disparut depuis quelques temps, le monde ne ressemblait plus à rien. Deux mois après sa conversation avec les filles, elles étaient mortes toutes les cinq. Les Williams moururent aussi. Il avait cesser d’aller en cours lorsqu’ils s’étaient retrouvés à cinq. Le bar ferma à la mort du patron et de la totalité de ses collègues. Quant à la clientèle, il n’en savait rien, il y avait trop de morts pour que l’administration puisse suivre le compte. Eux aussi tombaient comme des mouches de toutes façons. Il avait quitté Aurora pour aller retrouver Carla à Chicago. Ou du moins, ce qu’il en restait, l’épidémie ayant aussi fait des ravages là-bas. Avec les voisins, ils avaient trouver le moyen de barricader l’immeuble. Ils n’étaient plus que dix aujourd’hui. Et il se retrouvait dans ce qu’il restait de la rue à la recherche de nourriture. Il n’était pas le meilleur chercheur de bouffe car dès qu’il croisait un enfant, il ne pouvait s’empêcher de partager avec lui. Néanmoins il n’était pas mauvais dans son genre car il tenait à ce que sa nouvelle famille puisse manger.
Aujourd’hui, ce n’était pas comme d’habitude, plus il se rapprochait de sa rue, plus sa vue était bouchée par une épaisse fumée, l’odeur du brûlé lui arrivait de plus en plus forte. Les incendies n’étaient pas rares, les systèmes de sécurité étaient devenus inexistants et il suffisait d’un bête court-circuit pour que tout s’enflamme. Quelque part dans sa tête, il avait déjà compris. Mais il ne voulait pas comprendre !
Il n’avait pas pu entrer dans son immeuble à cause de l’intensité des flammes. Sur les neuf personnes qui vivaient avec lui, seule Patsy était sortie de l’immeuble. Elle lui avait annoncer, bien que ce soit inutile désormais, qu’à l’intérieur ils étaient tous morts. Evan soigna son chagrin en voulant soigner Patsy. Mais ses brûlures étaient trop fortes, elle mourut au bout de quelques jours. Il sombra dans la solitude, errant dans les rues de Chicago.

Combien de temps dura sa période solitaire ? Evan n’en savait rien, il avait perdu toute notion de la réalité. Il ne sut même pas comment il survécut à l’époque. Seulement un jour, il rencontra une jeune femme : Abigail. Elle était seule comme lui. Il ne se souvient pas avec précision de leur rencontre, il sait juste que son instinct de protection l’avait poussé à l’emmener dans un endroit sûr, un appartement vide. Durant cette journée, il repris peu à peu contact avec le monde. Quand il eut repris totalement ses esprits, il remarqua enfin sa nouvelle compagne de misère. Elle semblait avoir déjà compris ce qui les destinait tous les deux. Il lui avait dit :
- Tu m’as ramené à la vie !
Il était tombé amoureux, éperdument amoureux. Ils étaient liés pour toujours désormais !
[/i]

Aujourd'hui:Remarqué par les anciens dès son arrivée à Eden, Evan fait partie de la relève et risque tous les jours sa vie pour le bien-être de la population. Il vit toujours avec Abigail, plus amoureux que jamais. Aujourd’hui, elle attend même un enfant de lui ce qui comble Evan. Il a presque tout oublié de la période la plus sombre de sa vie, il pense encore au passé afin de respecter les serments faits aux gens qui ont compté pour lui et ne pas oublier les erreur du passé (comme ne pas avoir mit sa famille à l’abri au début de l’épidémie). Maintenant, c’est un homme qui œuvre pour un monde meilleur et qui fera tout pour ça !.

Depuis combien de temps vous êtes à Eden: Depuis sa fondation
Relations Amicales : Evan est d’un naturel sympathique et engage facilement la conversation avec les gens mais ne se lie pas facilement d’amitié : il se connaît et sait qu’il tient à protéger ses amis. Il aurait peur de négliger sa femme, leur enfant et les citoyens dont il a la charge
Relations Amoureuses :Cela fait un moment qu’il est avec Abigail qu’il considère comme l’amour de sa vie. Il tient cela de sa mère : quand il aime c’est pour la vie. Heureusement pour lui, il a eu plus de chance qu’elle dans ses amours, il est tombé sur une véritable princesse !

• Behind your computer •

Prénom : Laetitia
Age: 21, 22 la semaine prochaine ^^
Comment avez-vous connu le forum? : Sur le forum « fais ta pub »
Code: A New Beginning
Présence sur le forum : j’ai des horaires trop variables pour pouvoir être précise mais je dirai en moyenne 4/7
Avatar : Milo Ventimiglia
Que pensez vous du design , et du générique:franchement, ça donne envie !
Quelque chose à ajouter?: j’ai vu que quelqu’un avait tenté sa chance pour le rôle d’Evan mais il me plaisait tellement que je voulais quand même essayer ! j’ai hâte de commencer[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille Cooper

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 28
Age du perso : 18 ans.
A Eden depuis : 6 mois...Une éternité.
Humeur : I need my chill pill.
Date d'inscription : 08/03/2008

• Log Book•
About Love: Keep it to yourself.
Relationship:
Esprit de combativité:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 5:03

Tu es validé comme tu as terminé ta fiche le premier. Maintenant n'oublie pas de mettre un avatar 200*400 et bon jeu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Age du perso : 29
A Eden depuis : sa création ^^
Humeur : taquine
Date d'inscription : 17/07/2008

• Log Book•
About Love: Abigail!
Relationship:
Esprit de combativité:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 5:14

waw! plus rapide tu meurs! eh bien ça fait plaisir en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riley Laurens
Admin Powaaa
avatar

Nombre de messages : 1657
Age : 27
Age du perso : 25 ans
A Eden depuis : 4 ans
Humeur : Difficile à décrire xD
Date d'inscription : 22/01/2008

• Log Book•
About Love: ne pense pas à ça pour le moment
Relationship:
Esprit de combativité:
90/100  (90/100)

MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 12:22

Bienvenue sur le forum Wink
Superbe fiche =)
Bon jeu parmis les fous *siffle*

_________________


||Il faut parfois se battre pour avoir ce qu'on veut||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lara-Maria Lucarez
♠.. Dangerous as a Gun ..♠
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 25
Age du perso : 27 ANS
A Eden depuis : Jamais de la vie !
Humeur : /!\ EXPLOSIVE /!\
Date d'inscription : 17/06/2008

• Log Book•
About Love: I hate too much everyone to even love someone !
Relationship:
Esprit de combativité:
300/100  (300/100)

MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 12:59

Bienvenue sur le forum !
Sympa ta fiche !
Bon jeu à toi ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Williams

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Age du perso : 29
A Eden depuis : sa création ^^
Humeur : taquine
Date d'inscription : 17/07/2008

• Log Book•
About Love: Abigail!
Relationship:
Esprit de combativité:
80/100  (80/100)

MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   Ven 18 Juil - 13:25

merci à vous! ça fait plaisir! je lance mon premier post ce soir Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evan Williams [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evan Williams [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden, A New Beginning :: • Archives • :: † Fiches de présentation † :: Welcome In the New World...-
Sauter vers: